1. Qui sommes-nous ?

 

Le mouvement est fondé en France en 1927 par Joseph Folliet et René Beaugey.

(JPG)
Joseph FOLLIET co-fondateur des Compagnons de Saint François
(JPG)
Joseph FOLLIET et René BEAUGEY avec l’aimable contribution de François CHABROL

L’idée était de former un groupe de jeunes pèlerins catholiques pour la Paix. Les routes rassemblent des jeunes garçons français et allemands et de cette façon le mouvement contribue très tôt au rapprochement franco-allemand.

La première route rassemblera 20 personnes mais le mouvement va s’agrandir très vite. Au fil des années des compagnons d’autres pays vont venir rejoindre le mouvement, des filles vont venir sur les routes, puis des foyers avec leurs enfants. Dans l’élan du Concile Vatican II des compagnons d’autres confessions chrétiennes vont se joindre au mouvement.

A présent l’une des caractéristiques du mouvement et aussi une de ses richesses est cette diversité. Sur les routes marchent ensemble des compagnons d’âges, de sexes, de milieu, de culture et de nationalités différentes. Le mouvement est devenu œcuménique et s’efforce d’accueillir dans le respect toutes les convictions y compris celles de ceux d’entre nous qui, sans appartenir à une église, cherchent tout simplement à vivre une vie qui a du sens.

Voir notre diaporama en rubrique 9 -Photos de Routes

Word - 26.5 ko
René Beaugey (Un témoignage recueilli et transmis par François CHABROL)

RETOUR


IMG/doc/RENE_BEAUGEY.doc (26.5 ko)